bernardin

bernardin

bernardin, ine [ bɛrnardɛ̃, in ] n.
• 1512; de saint Bernard
Religieux, religieuse de l'ordre de Saint-Benoît, réformé au XIIe s. par saint Bernard. ⇒ cistercien.

bernardin, bernardine nom (de saint Bernard) Nom parfois donné aux cisterciens.

bernardin, ine
n. RELIG CATHOL Religieux, religieuse cistercien(ne) qui obéit à une règle issue de la réforme de saint Bernard de Clairvaux.

⇒BERNARDIN, INE, subst.
HIST. ECCL. Celui, celle qui appartient à l'ordre religieux fondé par saint Benoît et réformé par saint Bernard. Un couvent de bernardins (Ac. 1835, 1878).
P. méton., au plur. Endroit où vivent des religieux ou des religieuses de cet ordre :
... les parcheminiers et les écrivains occupaient presque toute la rue aux écrivains, (...) auprès de Saint-Séverin, et la rue du Bon-Puits, auprès des Bernardins.
FARAL, La Vie quotidienne au temps de st Louis, 1942, p. 11.
Prononc. :[], fém. [-in]. Étymol. et Hist. 1636 religieuses bernardines (La règle et les constitutions des religieuses bernardines réformées de la congrégation de la Divine Providence, Paris, dans Dict. hist. et géogr. eccl., t. 8, 1935, Paris, Letousey, col. 80); av. 1679 (CARDINAL DE RETZ, Œuvres, éd. A. Feuillet, t. 2, p. 245, Paris, 1872 : Nous priâmes tous M. d'Elbeuf de faire trouver bon au Bernardin de conférer avec nous sur la forme seulement dont il auroit à se conduire). Du nom de saint Bernard (1090-1153), moine de Cîteaux, fondateur de l'abbaye de Clairvaux, qui opéra quelques réformes dans l'ordre bénédictin. [Le mot semble attesté au début du XVIe s. : 1512 d'apr. Pt ROB.; 1552 Rabelais d'apr. DAUZAT 1968; chez Rabelais, il aurait le sens de « sornette » d'apr. MICHEL 1856]. L'appellation Bernardines pour désigner les moniales cisterciennes en général est impropre; elle ne devrait s'appliquer qu'aux branches réformées de ces moniales; l'appellation Bernardins des moines de Cîteaux est aussi impropre, St Bernard, n'étant pas le fondateur de leur ordre; (Dict. hist. et géogr. eccl., op. cit., t. 8, col. 806-807 et 811). Fréq. abs. littér. :45.
BBG. — MIGLIORINI (B.). Dal nome proprio al nome comune. Firenze, 1968 [1927], p. 241.

bernardin, ine [bɛʀnaʀdɛ̃, in] n.
ÉTYM. 1512, p.-ê. dans un autre sens; au fém., 1636; de saint Bernard.
Religieux, religieuse de l'ordre de Saint-Benoît, réformé au XIIe siècle par saint Bernard. Cistercien. || Un couvent de bernardins. || La rue des Bernardins, à Paris.
0 Renvoyez les demoiselles de St-Cyr, quand vous ne croirez pas qu'elles sont de bonnes bernardines (…)
Mme de Maintenon, Lettre à Mme de Viefville, 24 oct. 1705.
tableau Principaux noms de religieux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bernardin — may refer to:People with the given name Bernardin:* Bernardin Gantin (1922 2008), Beninese cardinal of the Roman Catholic Church * Bernardin Mungul Diaka (born 1933), Prime Minister of Zaire * Bernardin Pavlović (18th century), Franciscan writer… …   Wikipedia

  • Bernardin — ist der Familienname folgender Personen: Joseph Bernardin (1928–1996), Erzbischof von Chicago Stefano Bernardin (* 1977), österreichischer Schauspieler Bernardin ist der Vorname folgender Personen: Bernardin Schellenberger (* 1944), deutscher… …   Deutsch Wikipedia

  • Bernardin — Bernardin, 1) Jacques Henri B. de Saint Pierre, geb. 1737 zu Havre (Frankreich); war Ingenieur in französischen, russischen u. polnischen Diensten, später Ingenieurhauptmann auf Isle de France, lebte dann von einer Pension, wurde endlich… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • bernardin — bernardin, ine (bèr nar din, di n ) s. m. et f. Les Bernardins sont des religieux qui tirent leur origine de l ordre de Saint Benoît et leur nom de saint Bernard, qui les réforma dans le XIIe siècle ; leur habit est blanc avec un scapulaire noir …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Bernardin — Diminutif du prénom Bernard rencontré notamment dans les Vosges, l Allier et la Côte d Or. Il peut aussi être d origine italienne (Vénétie). Autres diminutifs : Bernardaud (16, 79), Bernardeau (79, 86, 44), Bernardel (54), Bernardet (36),… …   Noms de famille

  • Bernardin — Bernàrdīn <G Bernardína> DEFINICIJA 1. Sienski, Sv. (pravo ime Bernardino degli Albizzeschi) (1380 1444), talijanski franjevac, teološko asketski pisac i putujući propovjednik; utemeljitelj nekoliko samostana i pokretač reforme franjevačkog …   Hrvatski jezični portal

  • Bernardin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Bernardin est un nom propre qui peut se référer à : Sommaire 1 Prénom et patronyme 2 …   Wikipédia en Français

  • bernardin — BERNARDÍN1, bernardini, s.m. Câine mare, cu părul lung, de culoare albă cu pete roşcate, originar din Elveţia, dresat pentru găsirea persoanelor rătăcite în munţi; saint bernard. – Din germ. Bernhardiner. Trimis de paula, 02.06.2002. Sursa: DEX… …   Dicționar Român

  • Bernardin — (PR Bernardine) (Bernardino) • Bernardin de Sienne (20 mai) (20 mai), né à Massa Marittima, en 1380, devint franciscain et prédicateur renommé. Devenu suspect à l Inquisition, il fut sauvé par une bulle papale. Promoteur de la réforme des… …   Dictionnaire des saints

  • Bernardin — Provenance. Vient du germain bern et ard Signifie : ours et fort, dur Se fête le 20 mai. Histoire. Saint Bernardin, né en Italie, étudiant en droit canon, contracte la peste en soignant les malades lors d une épidémie en 1402. Guéri, il entre… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”